Greffe de gencives

Définition et principe

Les chirurgies des gencives ou chirurgie mucogingivale ont pour but de recouvrir une racine dentaire dénudée ou de renforcer les gencives autour d’une dent pour éviter un déchaussement appelé aussi récession gingivale.

RÉCESSIONS GINGIVALES :

La gencive peut présenter des rétractions localisées ou généralisées, ces lésions sont appelées récessions gingivales. Ces récessions sont à l’origine d’un allongement de la partie visible de la dent. La racine de la dent est de plus en plus dénudée qui peut engendrer des sensibilités et des problèmes esthétiques.

Généralement ces récessions ont pour étiologie un brossage agressif non adapté, une gencive fine de nature ou peuvent survenir suite à un traitement orthodontique. Outre le problème esthétique et la sensibilité au froid qui peut accompagner ce processus, la principale conséquence est un affaiblissement de la gencive soutenant la dent.

Il est possible de traiter ces récessions en ayant recours à la chirurgie muco-gingivale avec ou sans greffe de gencive qui permet de recouvrir la récession et de renforcer la gencive pour empêcher une récidive de la lésion.

Quand un ajout de gencive est nécessaire, le greffon est prélevé dans l’épaisseur du palais à des endroits spécifiques. Grâce à l’évolution des techniques chirurgicales et notamment l’utilisation de la chirurgie minimalement invasive, les suites opératoires sont limitées. Une protection du palais en résine est préparée en amont de la chirurgie. Cette protection, appelée plaque palatine, est posée en place le jour de l’intervention et permet de protéger la zone sensible pendant quelques jours, le temps de la cicatrisation rendant les suites post-opératoires limitées et facilement gérées par le patient.

Cas clinique :

Avant / Après 1 :

Avant / Après 2 :

Avant / Après 3 :

Avant / Après 4 :

Avant / Après 5 :