Implants dentaires à Paris 16

L’implantologie dentaire permet de remplacer des dents  manquantes et ceci sans toucher et mutiler les dents adjacentes.Cela permet aussi de retrouver un bien-être certain aux patients souffrant de la perte d’une ou plusieurs dents.

Définition d’un implant dentaire

Un implant dentaire est comme une petite vis, c’est une racine artificielle, il est en titane biocompatible. Il sert à remplacer la racine d’une dent abîmée ou manquante et permet de servir de point d’ancrage à une future prothèse dentaire ou couronne céramique. Que ce soit pour une ou plusieurs dents manquantes nous vous proposerons la solution la mieux adaptée à votre cas, pour un résultat optimal à la fois esthétique et fiable dans le temps.

Grâce à l’implant dentaire, votre nouvelle dent aura l’apparence et l’efficacité d’une dent naturelle saine.

Quand pose-t-on un implant ?

Un implant peut être mis en place, soit immédiatement après l’extraction d’une dent, soit après la cicatrisation de l’os et de la gencive. L’acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux.
Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie. La prothèse définitive est réalisée après la solidification de l’os autour de l’implant (dans un délai de 3 à 6 mois). Dans certaines conditions, une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement après la pose de l’implant. C’est la temporisation immédiate.

Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont généralement évalués à l’aide d’un scanner/Cone Beam 3D.

Cependant, si l’os manque, il est possible d’augmenter son volume à l’aide d’une greffe osseuse. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.

Les greffes osseuses pré-implantaires

Lorsque la dent est retirée, il arrive parfois qu’une partie de l’os alvéolaire l’entourant soit perdue (à cause d’une infection par exemple). Pour cette raison, nous comblons tous les sites d’extraction susceptibles de recevoir un implant par la suite.

Quand le volume osseux n’est pas suffisant, il est nécessaire de régénérer cet os pour poser l’implant dans les meilleurs conditions.

A l’issu du Cone Beam 3D, le chirurgien dentiste évalue le volume osseux disponible pour poser l’implant.

Ce volume peut être insuffisant :

  • En hauteur notamment au niveau des molaires supérieures (proximité du sinus) et inférieures
  • En épaisseur, dans les zones antérieures ou postérieures.

Il est être alors nécessaire de régénérer l’os perdu, en réalisant un comblement osseux.

En fonction des cas cliniques, ce comblement peut être réalisé avant, ou en même temps que la pose de implant. C’est la régénération osseuse (ROG).

Nos conseils

  • Suite à une infection ou tout simplement l’extraction de la dent, la quantité osseuse pour placer l’implant peut être insuffisante d’où la nécessité de combler le site d’une extraction.
  • Il est souvent nécessaire de réaliser des comblements osseux autour d’un implant pour optimiser le volume osseux
  • Ces techniques ne sont pas inscrites à la nomenclature de la sécurité sociale

L’ostéo-intégration

L’ostéointégration est le processus biologique qui fait que l’os intègre l’implant et se solidarise autour. Selon les cas, la durée nécessaire pour que ce processus soit accompli est de 2 à 6 mois. Pendant cette période d’attente, plusieurs solutions sont possibles pour vous éviter de rester « sans dent » comme une prothèse provisoire amovible, un bridge collé provisoire ou encore d’autres solutions pour vous éviter une gêne sociale et fonctionnelle. Au bout de cette période, votre implantologue va vérifier l’implant et donne le feu vert à votre chirurgien-dentiste pour démarrer la réalisation de la couronne sur l’implant.

Prothèses sur implants dentaires

Les prothèses sur implants sont de mêmes natures que les prothèses sur dents naturelles, c’est-à-dire en céramique.

La prothèse est vissée ou scellée sur le pilier implantaire suivant les conditions cliniques. Elle est idéale pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes.

La prothèse complète s’adresse aux patients édentés complet (sans dent) pour éviter une prothèse amovible complète communément appelé « dentier ». Il nécessite la pose de 4 à 8 implants en fonction de la technique retenue par votre chirurgien dentiste pour remplacer 12 ou 14 dents sur une mâchoire entière.

A retenir

  • Tout comme la prothèse sur dent, la prothèse implantaire nécessite des empreintes pour être confectionnée par un prothésiste
  • Grâce aux implants, il est possible de retrouver des dents fixes, même lorsque l’on n’en a plus aucune
  • Respectez les conseils post-opératoires pour une cicatrisation plus optimale